Lecture en cours
Trois questions à Olivier Mark, nouveau président de la Communauté interprofessionnelle des Vins Vaudois (CIVV)

Trois questions à Olivier Mark, nouveau président de la Communauté interprofessionnelle des Vins Vaudois (CIVV)

La Communauté interprofessionnelle des Vins Vaudois (CIVV) accueille son nouveau président en la personne de Olivier Mark, économiste et horticulteur à ses débuts.

Il succède à Gilles Cornut, Directeur technique et œnologue de la Cave de La Côte après 16 ans de présidence.

Au bénéfice d’un diplôme fédéral d’économiste d’entreprise et plus récemment d’un master HES en Quality & Strategy Management, Olivier Mark peut compter sur une solide carrière et ses premiers amours de la terre pour mener à bien sa nouvelle mission à la tête de la CIVV.

A 56 ans, Olivier Mark accompagne plusieurs PME pour leur certification ISO, en conseille d’autres pour leur stratégie et leur management, se penche sur l’innovation dans plusieurs filières agro-alimentaires romandes, siège au comité directeur de l’USAM et préside JardinSuisse, l’association des entrepreneurs. Pour Swiss Wine Lovers Magazine, il se confie sur les challenges qui l’attendent en se réjouissant de « fédérer les gens autour de projets prometteurs ».

 

Après cette année difficile, quels sont vos objectifs pour les années à venir pour défendre toujours plus les intérêts des vignerons?

Olivier Mark : Il va falloir explorer soigneusement toutes les possibilités pour valoriser le formidable travail des professionnels du vin vaudois. Cela impliquera certainement de fédérer loin à la ronde, en imaginant des nouveaux partenariats et des nouvelles alliances. Par exemple, les circuits de distribution évoluent rapidement. Les consommateurs urbains, notamment les jeunes, ne s’approvisionnement plus comme il y a quelques années seulement.

La crise sanitaire que nous vivons apporte aussi son lot de nouvelles habitudes de consommation. Ce sont quelques pistes, et mon premier objectif est de consulter largement tous les acteurs impliqués. Fédérer, c’est le propre d’une organisation interprofessionnelle.

 

Je qualifierais la viticulture vaudoise de véritable pépite. Nos professionnels pérennisent des traditions, mais sont plus que jamais ouverts à l’innovation.

Quel regard portez-vous sur le domaine de la viticulture suisse en général?

Olivier Mark : Les viticulteurs de notre pays œuvrent dans un contexte économique difficile : les coûts sont élevés et les marchés ont été libéralisés. Dans cette constellation qui lui est défavorable, je qualifierais la viticulture vaudoise de véritable pépite. Nos professionnels pérennisent des traditions, mais sont plus que jamais ouverts à l’innovation. Je suis convaincu que cet état d’esprit aboutira à de belles surprises pour les consommateurs.

 

Les produits de la terre cultivés à proximité contribueront à façonner notre future économie, que nous souhaitons tous plus respectueuse de l’environnement. 

Voir également

 

Votre profil d’Économiste d’entreprise et votre lien à la terre sont de grandes forces pour ce nouveau challenge: comment allez-vous les mettre à profit? 

Ma nomination témoigne de l’ouverture de la viticulture vaudoise : cela n’allait pas de soi de choisir une personne qui n’est pas du métier. J’ai connu la libéralisation de l’horticulture, il y a une quinzaine d’années seulement. C’est finalement toute la population qui souffre lorsqu’une telle branche cède sa place à des importations qui viennent de l’autre côté de la planète. Aujourd’hui, les fleurs vendues dans les grands magasins ont un bilan environnemental et énergétique catastrophique. Les produits ont en outre perdu leur fraîcheur. Il ne faut pas que les viticulteurs vivent le même calvaire. Ce serait à nouveau les citoyens et les consommateurs qui souffriraient en bout de chaîne de la disparition de ces merveilleux produits. Nos vignes et nos vins incarnent nos racines terriennes.

Mais aussi, n’oublions pas que les produits de la terre cultivés à proximité contribueront à façonner notre future économie, que nous souhaitons tous plus respectueuse de l’environnement.

 

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*

code

© 2020 Swiss Wine Lovers by Swiss Wine Directory Sàrl | Elitia Group Sàrl. All Rights Reserved.