Lecture en cours
Le Poisson Rouge : un trio d’entrepreneurs fait renaitre un lieu emblématique de Vevey

Le Poisson Rouge : un trio d’entrepreneurs fait renaitre un lieu emblématique de Vevey

C’est en trio que se gère désormais le bar à vin le plus connu de la ville de Vevey. Le Poisson Rouge est né sous l’impulsion de François Grognuz, Giles Taylor et Olivier Fahrni, trois entrepreneurs bien connus de la région.

Une nouvelle équipe, un nouvel aménagement et surtout, une carte des vins repensée pour valoriser au maximum les vins suisses.

Les nouveaux propriétaires misent sur la qualité, la proximité et la convivialité pour leur bar à vin et tapas. Une adresse à découvrir sans plus attendre !

 

Un trio complémentaire

Pourquoi « Le Poisson Rouge » ? C’est avec un regard complice que les trois entrepreneurs répondent à cette question. « Ce nom est sorti en toute spontanéité. C’est un nom qui fait parler et qui est rigolo, nous avons donc décidé de le garder », répond François Grognuz, vigneron et œnologue.

 

De gauche à droite: Olivier Fahrni, Giles Taylor et François Grognuz. ©SwissWineLovers

 

Amis dans la vie de tous les jours, ces trois entrepreneurs se sont une nouvelle fois associés autour d’une passion commune, le vin et le terroir. Bien connu dans la région, notamment pour leurs chalets Tatanka du Marché de Noël de Montreux, le trio récidive avec l’ouverture récente d’un bar à vin et tapas dans la vielle ville de Vevey. Complémentaires de par leur parcours respectif, les trois hommes semblent avoir trouvé leur rythme de croisière. « Nous avons tous les trois un solide réseau sur la riviera vaudoise, par nos activités et le marché de Noël. Si Olivier s’occupe de la gestion administrative, Giles est en charge de l’aménagement et de la décoration, étant architecte d’intérieur. Quant à moi, je m’occupe de la gestion des stocks, des achats de vins, etc. », explique François Grognuz.

 

Un lieu emblématique qui renait à Vevey

Le Poisson Rouge a pris ses quartiers le 8 septembre dans la rue des Deux-Marchés dans les murs de l’ancien « Yatus ». Une réouverture qui était très attendue par les locaux et anciens habitués. « L’idée était de faire revivre le bar tout comme la rue et de proposer des prix accessibles à tout le monde. Un espace friendly tout en étant soigné. Au marché de Noël, nous avons toujours accueilli toutes les tranches de la population et nous voulons garder ce même esprit ici », confie Olivier Fahrni. Giles Taylor ajoute : « C’est un vrai plaisir de faire revivre ce lieu mythique à Vevey. Les gens ont beaucoup de plaisir à venir et on voit qu’ils sont très attachés à cet endroit. Nous avons essayé de créer différentes atmosphères avec des tables plus grandes et d’autres plus isolées afin que chacun y trouve son compte. »

 

©LePoissonRouge

 

Les vignerons suisses sous les projecteurs

Sur plus de 160 références de vins, 70% sont originaires de Suisse. Les trois entrepreneurs souhaitent avant tout mettre en lumière le travail des vignerons suisses ainsi que leurs vins. « Notre philosophie est de mettre en avant des vignerons-encaveurs suisses. Des personnalités que l’on aime et que l’on connait bien. La carte ne changera que peu car nous souhaitons mettre toutes nos références au verre au moins une fois au cours des prochains mois. Nous sommes très attentifs quant à la qualité des vins proposés. Sur les huit vins prestigieux que nous avons mis à la carte, sept sont suisses. Nous souhaitons vraiment faire découvrir le meilleur du vin suisse à notre clientèle », explique François Grognuz.

 

©SwissWineLovers

 

Au service, c’est Jo-Ann Guibert qui est chargée de mettre en valeur ces vins auprès de la clientèle. Sommelière de métier, elle bénéficie d’un très beau parcours au sein de différents établissements renommés de la région. Le gérant, Jean-Roch Bovet est quant à lui diplômé de l’Ecole Hôtelière de Lausanne et se dit très heureux et impatient d’en apprendre davantage sur le vin suisse.

 

Qualité et proximité

Côté cuisine, on retrouve le Chef Gaëtan Robert qui propose une carte de savoureuses tapas réalisées avec les produits de la région. Les fromages viennent de chez André Macheret, les pains du Bread Store, le primeur Ratatouille et le fumoir de Chailly. Vous l’aurez compris, ici, on fait la part belle aux fournisseurs locaux. La carte de tapas varie selon les saisons, toujours avec une grande finesse.

 

©SwissWineLovers

 

De plus, Le Poisson Rouge offre une table d’hôtes nommée d’après le thème « Le Bocal ». Le soir, elle peut être privatisée pour six à huit personnes. Le Chef élabore des repas sur-mesure pour la clientèle dans un espace intimiste et privé. À vos réservations !

 

En savoir plus sur www.lepoissonrouge.ch

 

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*

code

© 2020 Swiss Wine Lovers by Swiss Wine Directory Sàrl | Elitia Group Sàrl. All Rights Reserved.